Faire un don
Vous êtes ici : Accueil Zaclys Astuces / Les rubriques / Informatique / Matériel / Disque dur

Voir un article

Récupérer les données de disque dur - article 3 : Panne logicielle

Dans l'article 2, nous avons abordé la question de la possibilité de récupération de données sur un disque en panne matérielle. Dans cet article, nous allons poursuivre le même thème de la possibilité de récupération de données de disque dur ayant un problème logiciel.

Structure logicielle du disque dur

Dans les articles précédents, nous avons schématisé le disque dur en deux choses : contenant et contenu. Le contenant étant le disque lui-même sur le plan matériel et physique. Alors que le contenu est toute la couche de données ajoutée par l'utilisateur. On parle notamment de trois composantes :

  1. La table de partition : cette table est définie par l'ensemble des données définissant la façon dont le disque est partitionné. Y compris le nombre de partitions, leurs adresses, leur type et leurs attributs.
  2. La partition elle-même : la partition est la zone du disque dont les bordures sont définies par la table de partition.
  3. Le système de fichiers de la partition : le système de fichiers caractérise la manière dont les données sont écrites et organisées dans la partition. On peut en citer les plus connus : Fat, exFat, NTFS, HFS, Ext, etc.
  4. Les données de l'utilisateur dans la partition : ce sont les données propres à l'utilisateur, comme photos, documents, vidéos, etc.

Qu'est-ce qu'une panne logicielle de disque dur ?

Une panne logicielle se produit lors de l'altération d'une des quatre composantes logicielles du disque dur.

  1. Lorsque la table de partition est altérée, l'ordinateur ne sera pas en mesure de trouver la bonne partition pour trouver les données.
  2. Lorsque la table de partition est bonne, mais la partition elle-même n'existe plus, l'ordinateur ne peut pas trouver les données.
  3. Lorsque le système de fichiers est altéré, notamment la table d'allocation des fichiers, l'OS de l'ordinateur n'est pas en mesure d'identifier les données demandées.
  4. Lorsque les données de l'utilisateur sont corrompues ou n'existent plus, certainement l'ordinateur ne peut pas les réinventées.

Récupération de données de disque en panne logicielle

Bien que le disque reste physiquement parfaitement exploitable, les données de l'utilisateur ne sont pas récupérable de façon certaine. Ci-après, on introduit les trois notions concernant la qualité des données récupérées :

  1. Récupération complète : lorsque les données sont récupérées avec leur arborescence d'origine.
  2. Récupération partielle : lorsque les données sont récupérées partiellement ou bien l'arborescence est éclatéé partiellement. Dans ce cas, une partie des données ne se trouvent plus dans l'organisation d'origine.
  3. Récupération en vrac : lorsque l'arborescence est complètement absente. Les données seront classées selon leurs extensions : photos *.jpg ensemble, document *.doc ensembles, etc.

Selon la gravité de la panne logicielle, la qualité de données peut varier. Les données de disque dur en panne logicielle sont en principe récupérable mais la question de l'arborescence reste présente en fonction du problème subi.

Cas d'impossibilité de récupération de données de disque dur en panne logicielle

Dans certains cas, la récupération de données de disque dur en panne logicielle reste impossible. Les voici :

  1. En cas du formatage bas-niveau (voir définition) de la partition ou du disque dur complet.
  2. En cas de cryptage de la partition et de perte du mot de passe ou de clé de cryptage (voir notions).
  3. En cas d'attaque par un Ransomware.
  4. En cas d'effacement de données et de réécriture totale par la suite.

Conclusion

La récupération de données en cas de panne logicielle est plus accessible à l'utilisateur, plus certaine et moins coûteuse. Elle est effectuée exclusivement par des logiciels spécialisés en récupération de données. Certains d'entre eux se trouvent gratuitement sur internet. Mais il faut savoir que les résultats obtenus par un logiciel peuvent être très différent des résultats obtenus par un autre logiciel. Une récupération de données réussie commence par l'écoute du client et la description des conditions de perte de données afin d'adapter les outils, les méthodes et les options utilisées. Très souvent, on effectue plusieurs récupérations contradictoires afin d'optimiser les résultats obtenus. Dès lors, l'intervention d'un professionnel renommé (Diskeom ou Data Flash Back) est la seule garantie d'obtention de bons résultats.



123 clics - Créé le 03/05/2017 17:03 par Dkparis



Réagissez, commentez, discutez ...

InfoSoyez le premier à réagir !


(sert uniquement à vous signaler les réactions)




Partager ?

diaspora  G+  facebook  twitter  Digg  Yahoo  Delicious  Technorati  myspace


Voir d'autres articles en rapport avec celui-ci ?



Stats des clics sur cet article : cliquez ici »



Vous voulez contribuer et publier un article dans cette rubrique ?

InfoMerci de vous identifier ou de vous créer un compte si ce n'est pas déjà fait.




Redirection en cours ...
Si rien ne se passe merci de cliquez ici