Faire un don
Vous êtes ici : Accueil Zaclys Astuces / Les rubriques / Informatique / Matériel / Disque dur

Voir un article

Récupérer les données de disque dur - article 2 : Panne matérielle

Dans un précédent article (article 1), nous avons présenté une description concise du disque dur. Finalement, nous avons pu démontrer que le disque dur peut être schématisé par la notion du contenant et du contenu, partie matérielle et partie logicielle. Dans cet article, la question de la possibilité de récupération de données de disque dur ayant un souci de contenant (problème matériel). Pour toute question de cet ordre, vous pouvez vous renseigner auprès d'un professionnel.

Quel sont les types de problèmes de contenant d'un disque dur ?

Vu sa composition (dans l'article 1), on peut imaginer un tas de dysfonctionnements de disque dur d'origine matérielle, que l'on peut regroupés dans plusieurs famille :

  1. Dysfonctionnements d'origine mécanique : cela regroupe tous les problèmes liés aux mouvements des parties mobiles du disque dur. Comme la rotation du moteur, le déplacement du bloc des têtes de lecture.
  2. Dysfonctionnements d'origine électronique : tous les problèmes liés aux pannes de la carte électronique.
  3. Dysfonctionnement d'origine organique du Firmware : cela regroupe tous les problèmes liés à l'altération du Firmware.
  4. Problèmes composés : ce sont des problèmes de dysfonctionnement créés en chaîne lors d'un phénomène majeur incontrôlable.

Exemples de dysfonctionnement d'origine matérielle du disque dur

Chute/choc de disque dur

Lors d'une chute de disque dur, on peut distinguer deux cas :

  • Chute/choc en fonctionnement : lorsque le disque en fonctionnement, les têtes de lecture flottent sur les plateaux (sans jamais les toucher). A la réception d'un choc, il est très fort probable que les têtes de lecture percutent les plateaux en y laissant des impacts si vous avez de la chance. Sinon, un sillon ou une rayure.
  • Chute/choc au repos : dans ce cas, les têtes de lecture sont supposées être stationnées sur une rampe. Le choc peut déformer les têtes de lecture.

Réception de liquide sur un disque dur

On suppose qu'un verre d'eau est renversé sur un PC portable ou un disque dur externe. Très souvent, c'est la PCB qui sera en court-circuit. Très souvent les composants électronique de protection seront grillés. Si le liquide reste plusieurs jours sur la PCB, cela peut provoquer une oxidation des pistes et des connecteurs des composants électronique. Si le liquide contient du sucre (boisson gazeuse, champagne, etc), l'oxydation sera très accélérée. Une rupture de conduction est très fortement probable.

Disque sur alimenter

Un disque ayant subi une surtension, sera immédiatement hors service. Selon la durée de l'exposition et la conception de la PCB, les dégâts affecteront les composants de protection, et dans certains cas, ils se propagent jusqu'aux têtes de lecture et le driver du moteur entraînant les plateaux.

Un disque fonctionnant en milieu humide

Dans un milieu humide le disque fonctionne normalement d'abord. Mais avec le temps l'impédance entre les connecteurs des composants électroniques et les pistes devient de plus en plus faible. Conduisant à des fuites de courant électrique. Ce phénomène provoque une corruption du Firmware et petit à petit l'arrêt total du disque dur.

Récupération de données de disque dur en panne matérielle

La récupération de données d'un disque dur en panne matérielle n'est pas gagnée à tous les coups. La récupération de données d'un disque dur en panne matérielle n'est pas gagnée à tous les coups. La réussite de la récupération est étudiée au cas par cas. Mais de manière générale, on ne peut pas agir sur l’ensemble des éléments du disque dur. Ci-après les interventions possibles sur un disque dur en panne matérielle :

  • Le bloc des têtes de lecture : s'il est endommagé, il peut être remplacé sans aucun problème, à la condition de trouver un nouveau bloc compatible. Les données seront récupérables.
  • Les plateaux du disque dur : s'ils sont endommagés, ils sont irreplaçambles car ils contiennent les données à récupérer. Les données seront irrécupérables.
  • Le moteur : remplaçable par un moteur compatible. Les données seront récupérables.
  • Le Firmware : certaines parties du Firmware sont remplaçables et d'autres irremplaçable. Les données peuvent être récupérées selon les parties endommagées.
  • La carte électronique : si la carte est endommagée, elle est remplaçable à la condition que la ROM de la carte soit en bonne état physique et logique. Car elle contient une partie du Firmware irremplaçable. Les données peuvent être récupérées si la ROM est bonne.

Conclusion

La récupération de données de disque dur en panne matérielle n'est jamais sure car elle dépend fortement de trois paramètres :

  1. L'emplacement des dommages.
  2. La disponibilité des pièces de remplacement.
  3. L'expérience et les compétences du professionnel de récupération de données. Diskeom, laboratoire spécialisé, maximise les chances de récupérer vos données du disque dur en panne matérielle.


431 clics - Créé le 03/05/2017 12:53 par Dkparis - Modifié le 03/05/2017 16:05



Réagissez, commentez, discutez ...

InfoSoyez le premier à réagir !


(sert uniquement à vous signaler les réactions)




Partager ?

diaspora  G+  facebook  twitter  Digg  Yahoo  Delicious  Technorati  myspace


Voir d'autres articles en rapport avec celui-ci ?



Stats des clics sur cet article : cliquez ici »



Vous voulez contribuer et publier un article dans cette rubrique ?

InfoMerci de vous identifier ou de vous créer un compte si ce n'est pas déjà fait.




Redirection en cours ...
Si rien ne se passe merci de cliquez ici